HESAV

" L’enveloppement humide ou pack, une longue histoire qui ne manque pas d'actualité "

Journée d'étude du 8 et 9 octobre 2014

image


L’histoire des soins aux malades psychiques est marquée par des approches souvent très contrastées, oscillant entre, d’une part, les inspirations issues des sciences humaines et, d’autre part, celles issues des sciences de la vie.

En dépit des tendances successives qui déplacent les référents du traitement psychiatrique tantôt du côté de l’esprit, tantôt du côté du cerveau, force est de constater l’existence d’un invariant qui consiste en une recherche constante par les soignants d’un soin humaniste et relationnel adapté aux besoins spécifiques des patients gravement perturbés. C’est là qu’intervient le corps. Les enveloppements humides (packs) sont un exemple particulièrement saisissant d’un soin psychique qui élit la voie (voix) du corps pour soigner la psyché. Or, par ignorance ou par confusion, ce soin psychique a, malheureusement, souvent été et est encore de nos jours associé à un traitement d’ordre barbare.

Pourtant, la clinique suggère que les enveloppements présentent un potentiel soignant significatif pour une prise en charge des problématiques de contenance psychique, soit les problématiques face auxquelles les approches humanistes se retrouvent par ailleurs en manque d’alternatives.

Les institutions de psychiatrie publiques, auxquelles sont notamment confiés les soins aigus et les pathologies dites « lourdes », sont très motivées à s’armer de techniques de soins qui sachent répondre à ces « pathologies du contenant » dans une approche relationnelle et humaniste. L’intégration de la dimension corporelle dans les soins psychiques devient une évidence et la question des enveloppes psychiques trouve un autre levier thérapeutique par ce détour somatique. « A ses débuts, le bon environnement psychologique est un environnement physique », nous rappelait Winnicott. L’enveloppement humide répond à un besoin précis ralliant corps et psyché, trop souvent abordés isolément par la psychiatrie.

Ces journées d’étude ont permis, d’une part, d’aborder un corpus théorique et clinique riche, présenté par les meilleurs spécialistes du domaine et, d’autre part, de faire le point sur un projet de recherche, dont le premier volet exploratoire offre un état des lieux du pack en Suisse romande et initie la première étude de son efficacité clinique.

Le pack étant un soin apprécié tant par les patients « enveloppés » que par les soignants « enveloppeurs », le programme des journées a réservé une place importante à tous ses acteurs : un témoignage à la première personne ainsi que des récits de cas cliniques ont offert une image complète de la clinique des packs.

Organisées dans le cadre d’une collaboration inter-institutionnelles entre le Département de Psychiatrie et Psychothérapie du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR), la Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV) et la Fondation de Nant, ces journées se sont inscrites dans la continuité d’une recherche clinique appliquée quantitative et qualitative sur les packs, et ont marqué l’amorce de l’étape suivante de cette collaboration, à savoir la mise en place participative d’un essai clinique randomisé contrôlé.

Retrouvez les podcasts des conférences des journées PACK 2014



Conférences du 8 octobre

Conférence d'ouverture "Le pack: une application des idées de Winnicott en clinique psychiatrique"
Dr Nicolas de Coulon, psychiatre, psychanalyste (Lausanne, Suisse)

8-Oct_Nicolas-de-Coulon



"Une histoire des Packs"
Dr. Thierry Albernhe, psychiatre, historien (Avignon, France)

8-oct_Thierry Albernhe



"Chestnut lodge, Pack, and Dr Michael Woodbury, MD"
Dr. Ann-Louise S. Silver, psychiatre, psychanalyste (Columbia MD, Etats-Unis)

8-Oct_Ann-Louise_Silver




"Etats des lieux de la clinique de Packs en Suisse Romande et pistes pour une étude de l'efficacité clinique"
Dr. Krzysztof Skuza, psychosociologue, professeur HES-SO

8-oct_K. Skuza



"Les enveloppements humides au sein des institutions psychiatriques"
M. Gilles Bangerter, infirmier en psychiatrie, professeur HES-SO

8-Oct_Bangerter



"Le vécu des enveloppements humides par les patients"
Mme Julie Dubois, ethnologue (Lausanne, Suisse)

8-Oct_Dubois




Conférences du 9 octobre

Mot de bienvenue
M. Daniel Mayer, directeur général de la Fondation de Nant

9-Oct_Mayer



"Présentation d'un cas clinique"
Dr. Ann-Louise S. Silver, psychiatre, psychanalyste (Columbia MD, Etats-Unis)

8-Oct_Ann-Louise_Silver



"L'enveloppement humide à la fondation de Nant - concepts et pratique"
M. Raymond Panchaud, directeur des soins

9-Oct_Panchaud



"L'enveloppement humide à la fondation de Nant - concepts et pratique"
Dr. Urs Corrodi, psychiatre

9-oct_U. Corrodi



"L'enveloppement humide à Malévoz - concepts et pratique"
M. Jesse Curchod, infirmier & Mme Lucia Iaia, infirmière

9-Oct_Lucia-Iaia_Jesse-Curchod



"Le pack entre émotion, fantasme et délire"
Dr. Roberto Henking, psychiatre (Monthey, Suisse)

9-Oct_Henking