rapport-annuel-2017

Rapport annuel 2017

L’échange international, un supplément d'opportunité

Comme en témoignent les chiffres, l’année 2017 s’est révélée faste pour les relations internationales :

  • 75 étudiants sont partis pour un ou plusieurs stages à l’étranger
  • 95 stages ont eu lieu au total 
  • 33 étudiants étrangers ont été accueillis à HESAV pour un stage ou un semestre 
  • 10 programmes de groupe à l’étranger (p.ex. Summer University SU ou Dialogue interculturel DI) ont permis à 80 étudiants HESAV d’enrichir leur cursus
  • 4 programmes, qui concernaient 83 étudiants étrangers, ont été organisés à HESAV.

Nous avons reconduit les échanges et programmes de mobilité traditionnels, en les intensifiant.

En particulier, nous cherchons en permanence à étendre l’offre de mobilité. L’un des points forts de l’année a été le voyage de prospection d’avril en Asie. Cette tournée en Corée et au Japon s’est révélée très fructueuse et l’entente a été rapide ; nous avons signé dans des très brefs délais un Memorandum of Understanding (MOU) avec la Yonsei University de Séoul. Les premiers échanges ont eu lieu en 2017 déjà : deux étudiants coréens ont participé à la Summer University of Nursing de Lausanne en juin. Quatre étudiantes et un enseignant de la filière Soins infirmiers de HESAV ont participé à la Summer University (SU) de Séoul, organisée par le College of Nursing de la Yonsei university.

En parallèle, après plusieurs échanges et des visites des responsables de la Teikyo University de Tokyo, un second MOU a été signé à la fin de l’année avec cette institution. Les premiers projets auront lieu dès 2018 et concerneront la filière TRM.

Tout échange est d’autant plus enrichissant qu’il inclut des partenaires très différents. C’est pourquoi nos innovations vont toujours dans le sens de la diversité. Ainsi, à Séoul, nos étudiants ont travaillé côte à côte avec six étudiantes japonaises et sept étudiants coréens. Quant à la SU de janvier à Santiago du Chili, elle est organisée conjointement avec le Boston College ; ce même voyage a aussi permis une nouvelle expérience interprofessionnelle, des sages-femmes s’étant jointes pour la première fois aux étudiants en soins infirmiers. La plus-value apportée par la diversité de filières est évidente et l’impact sur toute la dynamique du groupe a été extrêmement positif.

Dans le même état d’esprit, le groupe qui a participé à la SU de juillet à San Diego, Californie, a intégré des étudiants préparant le Bachelor en Soins infirmiers en cours d’emploi. Le défi organisationnel que cela a exigé (en particulier pour les employeurs) s’est avéré payant. Ces étudiants, qui ont déjà une expérience de terrain et une plus grande maturité, ont contribué positivement à l’expérience de tous.

L’équipe des Relations internationales, après des années d’expérience, demeure convaincue du bien-fondé de son engagement pour insérer HESAV sur la carte du monde. En effet, la mission de la Haute école est de fournir aux futurs professionnels de santé les ressources qui leur permettront d’être autonomes et outillés face à la réalité. Or ceux-ci sont appelés à devenir les intervenants de première ligne pour de nombreuses catégories de personnes en difficulté, qu’il s’agisse de migrants, de minorités ou de personnes souffrantes, malades ou sans ressources. Les échanges internationaux les confrontent à des contraintes et exigences différentes de celles de leur quotidien. En leur permettant d’acquérir des compétences interculturelles et interpersonnelles, les échanges internationaux jouent un rôle formatif indéniable. 

blog-hesav

Album photo de HESAV dans le monde en 2017


0:00 / 0:00