rapport-annuel-2017

Rapport annuel 2017

Conseil représentatif

En 2017, année qui correspond à la moitié de son mandat, le Conseil représentatif (CoRep) a poursuivi son travail en gardant comme objectif l’établissement d’une culture participative telle que souhaitée par la LHEV. Il s’agit d’un travail qui demande du temps et de la persévérance, mais qui porte petit à petit ses fruits. Le CoRep a en particulier tenu à jouer son rôle de représentation des différents corps en relatant régulièrement ses activités auprès de la communauté HESAV et en relayant les propositions des membres de cette dernière auprès de la direction.

Différents dossiers ont mobilisé le CoRep. Tout d’abord, la représentation des collaborateurs, collaboratrices et des étudiant·e·s aux consultations sur le Campus Santé. Le Conseil a en effet salué l’initiative prise par la direction d’inviter quelques membres du personnel à participer à des groupes de travail élargis, mais a déploré que cette décision ait été prise sans consultation ni du Conseil, ni des personnes désignées pour représenter les membres du PER, et que les membres du PAT et les étudiant·e·s n’y soient pas convié·e·s.

Le deuxième dossier a été la proposition de créer une commission consultative sur la durabilité au sein de HESAV. Plusieurs personnes ont en effet exprimé leur intérêt pour cette thématique et ont à cœur de faire des propositions susceptibles d’améliorer la trace carbone de l’école et de l’inscrire dans un mouvement écologiquement responsable. La proposition étant restée sans réponse, le CoRep a continué à investiguer la thématique et la mettra à l’ordre du jour de ses activités en 2018.

Enfin, le troisième dossier a été l’élaboration d’un questionnaire destiné à la communauté HESAV, afin de dessiner un état des lieux du ressenti du personnel et des étudiant·e·s concernant l’école. Les questions permettaient de s’exprimer sur le fonctionnement de HESAV, de donner son avis sur les valeurs de l’école, d’évaluer sa satisfaction par rapport aux cours, aux conditions de travail ou à l’infrastructure, de rapporter des témoignages relatifs à des formes de harcèlement ou de discrimination, ou de formuler des propositions d’amélioration. Le questionnaire a été lancé à la fin de l’année 2017 et sera traité en 2018. Le Conseil va analyser les réponses et en transmettre l’essentiel à la nouvelle direction comme autant de pistes de réflexion pour l’école.

Parallèlement à ces dossiers, le CoRep a rempli son mandat relatif aux préavis à formuler sur les documents officiels qui lui ont été soumis : budget, rapport d’activité 2016, stratégie et plan de développement 2017-20, mandat de prestation entre le Rectorat HES-SO et HESAV pour la période 2017-20. Seul le budget a été préavisé négativement, le CoRep l’ayant reçu après son envoi à la DGES et n’ayant pas obtenu à temps de réponses à ses questions. Enfin, le CoRep a participé à la commission de nomination mise en place par la DGES pour choisir la nouvelle directrice générale. Il profite de l’occasion que lui donne le présent texte pour lui souhaiter encore une bonne installation dans ses fonctions et se réjouit de collaborer avec elle.

 Séverine Rey (présidente) et Nicolas Turtschi (vice-président)