rapport-annuel-2016

Rapport annuel 2016

Filière physiothérapie

En 2016, la filière physiothérapie a fêté ses 80 ans. Elle est ainsi passée de 30 élèves à 140 étudiants et trente diplômés cette année. De même, l’équipe enseignante s’est étoffée pour répondre au nombre croissant d’étudiants et aux nouvelles missions de recherche appliquée et développement (Ra&D) ainsi que de prestations de service. De deux « moniteurs » au début, c’est aujourd’hui 22 personnes dont deux nouvelles accueillies cette année qui composent l’équipe d’enseignement et de recherche.

Membre de l’European Network of Physiotherapy in Higher Education (ENPHE), la filière encourage et soutient les normes d'une éducation de haute qualité en physiothérapie. Ainsi, par exemple, l'éducation en physiothérapie est éclairée par la recherche. Des enseignants et des étudiants ont participé activement à des projets de recherche. En 2016, ils ont valorisé avec succès les résultats de leurs travaux dans des congrès nationaux et internationaux et par des publications. Ces échanges, notamment à l’échelle internationale, ont permis de renforcer les bases scientifiques des enseignements.

En outre, l’internationalisation des études s’est renforcée avec la consolidation de partenariats existants (Hong Kong Polytechnic University, Northeastern University Boston, Université catholique de Louvain, Haute Ecole Léonard de Vinci, Université Laval) et le développement de nouveaux projets (Wuxi Tongren International Rehabilitation Hospital, Tampere University of Applied Sciences). L’objectif du processus Bologne 2020 est atteint puisque plus de 20% des diplômés ont eu une période d'études à l'étranger.

En 2016, les enseignants et professeurs de la filière se sont impliqués dans plusieurs projets institutionnels tels que la formation continue et postgrade, l’interprofessionnalité, le Campus Santé, le projet Teampulse, la plateforme Ingénierie-Santé et la création du Master ès Sciences en Sciences de la Santé.