rapport-annuel-2015

Rapport annuel 2015

Bachelor Soins Infirmiers en emploi :
des débuts prometteurs

En septembre 2015, la filière Soins Infirmiers a accueilli 25 étudiants pour une formation Bachelor en emploi. Ce projet pilote, d’une durée de 5 ans, résulte d’une initiative coordonnée entre le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS) et le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC).

La formation se déroule sur 4 ans à 100%, répartis à part égales entre l'école et l'emploi. Elle relève plusieurs défis à la fois administratifs, organisationnels et pédagogiques.

HESAV garantit la complète intégration de ce programme dans le cursus de formation Bachelor, et, dans le respect des normes du plan d’études cadre. A cette fin, le programme d’enseignement a été adapté. Une nouvelle structure de collaboration entre l’étudiant, l’école et l’employeur a été mise en place, avec pour objectif de :

  • faciliter la circulation de l'information
  • assurer la coordination des activités de formation entre les partenaires mentionnés
  • permettre la prise en compte des contraintes organisationnelles et la mobilisation des ressources respectives.

La formation mobilise de nouvelles méthodes d’apprentissages telles que l’approche par étude de cas en ce qui concerne l’enseignement des Sciences de la santé, la tenue par l’étudiant d’un portfolio électronique comme traceur de sa trajectoire de formation et la pratique d’un accompagnement conjoint d'un enseignant et d'un praticien formateur sur les 4 ans de la formation. Cet accompagnement permettra à l’étudiant en emploi de s'approprier et d'assumer, dans les meilleures conditions, la posture professionnelle attendue à l'issue de chacune des années de formation. Un calendrier spécifique a été établi de manière à répartir la charge d’étude sur l’année civile et de favoriser une planification harmonieuse du travail.

Le département administratif de HESAV a intégré les activités d’admission et de suivi, nécessairement plus individualisées, requises par ce nouveau public.

Les premiers indices montrent que les étudiants en emploi manifestent un engagement particulièrement remarquable. Bénéficiant du soutien concret de leur employeur, leur performance, durant la première année, est semblable à celle des étudiants à plein temps.