rapport-annuel-2015

Rapport annuel 2015

Un Conseil pour trois ans et des enjeux importants

Aussitôt mis en place, (presque) aussitôt renouvelé : les années ne se ressemblent pas en ce début d’existence du Conseil représentatif (CoRep). Si 2014 aura surtout été consacrée à la tâche prioritaire d’élaborer, avec la Direction, le règlement interne de l’école, 2015 a vu le début de ses activités routinières selon les missions qui sont définies dans la LHEV : il a organisé une consultation sur le plan de développement 2015-2020, discuté et préavisé le budget 2016, et élaboré son propre règlement de fonctionnement. Ce premier CoRep a posé les bases de la participation du personnel et des étudiant·e·s dans l’institution, il a réalisé un travail important pour lequel nous souhaitons ici chaleureusement remercier ses membres.

L’automne venu, l’heure des élections a sonné, afin de prendre en compte les nouvelles fonctions d’enseignement et de recherche prévues par la LHEV. Le CoRep est désormais élu pour un mandat de trois ans (un an pour les étudiant·e·s) renouvelable. La plupart des dix-neuf membres qui le composent aujourd’hui démarrent leur activité de représentant·e·s. Faute de candidatures, une grande partie du nouveau Conseil a été élue tacitement, à l’exception des Maîtres d’enseignement, pour lesquel·le·s il y avait davantage de candidat·e·s que de sièges ; par ailleurs, le groupe du personnel administratif et technique n’a présenté que trois candidates sur les quatre places qui lui sont réservées. Autrement dit, la participation n’est pas encore entrée dans les mœurs de l’école et c’est une situation que le CoRep aimerait changer.

Pour le nouveau Conseil représentatif, les enjeux sont importants. Il n’est pas inutile, en ce début de son histoire, de rappeler qu’il est l’organe délibérant de notre haute école et qu’à ce titre il a pour rôle de mettre en œuvre la participation et, ce faisant, de favoriser l’intégration des différents groupes qui composent HESAV (personnel administratif et technique, personnel d’enseignement et de recherche, étudiant·e·s). Pour faire naître une réelle culture de la participation, nous souhaitons informer régulièrement l’ensemble des membres de la communauté de HESAV et agir en toute transparence quant à nos activités. Il nous paraît primordial que l’ensemble des collaboratrices et des collaborateurs et des étudiant·e·s considèrent le Conseil comme leur organe, et qu’elles et ils sachent qu’il est consulté sur les dossiers importants de l’école, notamment son fonctionnement, ainsi que ses orientations stratégiques, pédagogiques et scientifiques.

Le CoRep tient également à faire usage de ses prérogatives de recommandation et d’interpellation sur tout sujet qui intéresse les différents groupes qu’il représente et servira de courroie de transmission des questions, propositions et revendications du personnel et des étudiant·e·s à la Direction. L’enjeu est de taille mais les membres du CoRep partagent la même vision de leur engagement pour assurer la mise en œuvre concrète de la participation au sein de notre institution.

Séverine Rey (présidente) et Nicolas Turtschi (vice-président)