rapport-annuel-2012

Rapport annuel 2012

Utilisation du logiciel Dartfish ® en recherche et dans l’enseignement au sein de la physiothérapie

Une des compétences de base du physiothérapeute réside en la capacité à observer de manière pertinente le mouvement humain. Cette observation peut-être facilitée par l’utilisation de grilles d’observation, comme il en existe par exemple pour la marche. Afin de réaliser une observation correcte du mouvement, le thérapeute doit l’observer dans le plan dans lequel il se déroule (e.g.plan sagittal pour des mouvements de flexion/extension). L’observation peut – et dans certains cas doit – être également accompagnée d’outils d’évaluation clinique. Par exemple, lors de la mesure de la mobilité d’une articulation, la simple observation ne suffit pas à déterminer avec précision l’amplitude (en degré) du mouvement réalisé. On couple alors, classiquement, à cette observation une mesure de l’amplitude réalisée à l’aide d’un goniomètre. Une marge d’erreur de ± 5° est communément acceptée.

Un autre moyen d’objectiver (par objectiver on entend ici quantifier de la manière la plus précise possible)l’observation du mouvement est d’utiliser la vidéo. Après avoir filmé le mouvement en respectant le plan adéquat, on peut, à l’aide du logiciel d’analyse vidéo Dartfish ®, en extraire les angles ainsi que d’autres informations (e.g.une distance, le temps mis pour réaliser un mouvement, la vitesse moyenne du mouvement, etc.) Ce logiciel a, par exemple, été utilisé dans les deux études suivantes récemment publiées:

En plus d’être un outil d’analyse du mouvement pertinent pour la recherche, il peut aussi se voir attribué un rôle dans la formation des étudiants. A ce titre, l’utilisation de Dartfish ® a été intégrée au module "Mouvement: de la physiologie à l’évaluation"dispensé aux étudiants de 1èreannée de la filière Physiothérapie. Dans le contexte pédagogique, l’utilisation de Dartfish ® permet aux étudiants de pouvoir se repasser en boucle et à des vitesses plus ou moins rapides des mouvements à analyser. Ceci étant impossible dans un cadre clinique. De plus, le logiciel permet la création deMediabooks. UnMediabookpeut être vu comme une forme de rapport contenant une vidéo accompagnée d’une analyse despositions clésdu mouvement filmé et d’un commentaire. Un exemple deMediabookest disponible sur cette page: on y retrouve 4 vidéos (assorties chacune de deuxpositions clés):

  • Mobilité "normale": flexion plantaire/dorsale active de la cheville d’un sujet sain.
  • Marche "normale": marche normale de ce même sujet.
  • Mobilité "86 jours post-op.": flexion plantaire/dorsale active de la cheville du même sujet, 86 jours après une ostéotomie du calcanéum:
image-dartfish

  • Marche "86 jours post-op." : marche de ce même sujet 86 jours après l’ostéotomie du calcanéum.

Pour conclure, on peut relever que cet outil d’analyse n’est pas encore encré dans la pratique "clinique" des physiothérapeutes. Cependant, il y a fort à parier qu’il pourrait peu à peu faire son apparition et venir ainsi renforcer l’œil déjà aguerri des professionnels.