rapport-annuel-2011

Rapport annuel 2011

Editorial

2011 s’achève et avec elle la période quadriennale du Plan de développement 2008-2011. Les objectifs stratégiques énoncés il y a 4 ans sont en grande partie atteints.  Je retiendrai en particulier notre nouvelle identité HESAV plus cohérente et dynamique et qui renforce la notion de Santé, fondée sur les interactions entre nos filières. C’est dans cet élan qu’a été conçue l’Année Propédeutique Santé qui a pour but de permettre aux candidats au Bachelor de découvrir le domaine et d’acquérir les notions de base avant de choisir une filière HES.

L’URS (Unité de Recherche en Santé), créée en 2008 seulement, présente des résultats remarquables. Au-delà de la place enviée qu’elle occupe parmi ses homologues HES, elle a réussi à promouvoir une culture recherche au sein de l’école et à soutenir de nombreux jeunes professeurs chercheurs dans le développement de leurs projets. C’est une vision « large » de la santé autorisant des regards disciplinaires et interdisciplinaires sur les problématiques du terrain et le dynamisme de ses membres qui font la notoriété de l’URS et accroissent son activité, année après année. C’est avec le même dynamisme et des partenariats probants que le BEST (Bureau d’Echanges de Savoirs pour des praTiques exemplaires de soins) a obtenu son affiliation au Joanna Briggs Institute d’Australie.

2012-2015, une nouvelle étape vers l’accréditation des filières. Celle-ci nous impose d’ores et déjà de renforcer les interactions entre les missions Enseignement et Recherche. Ce sera aussi l’adaptation à la nouvelle convention HES-SO et à la future loi vaudoise sur les Hautes écoles de type HES, des changements structurels et organisationnels conséquents qui, à terme, confèreront à HESAV l’autonomie dont elle a besoin pour relever les défis qui l’attendent et accueillir toujours plus d’étudiants en réponse aux attentes de la société.

Si cette année 2011 a été aussi riche en développement et innovation, c’est grâce aux compétences et à l’engagement des collaboratrices et collaborateurs de HESAV. Que chacune et chacun trouve ici l’expression de mes plus sincères remerciements.