ra14

Rapport annuel 2014

Viser une meilleure intégration des soins infirmiers

Le nombre de candidats admis dans la filière est resté comparable à celui de l'année 2013. Nous considérons 2014 comme une année de consolidation. Au niveau pédagogique et dans le respect du programme d'études cadre de la filière, nous terminons cette année la construction et la mise en œuvre du programme sur les trois ans de formation bachelor.

Une nouveauté importante que nous avons développée, en collaboration avec la Haute Ecole de Santé La Source, est l’introduction du programme à options en troisième année bachelor : nous offrons désormais, à tous nos étudiants, des modules à options sur le semestre d’automne. Les étudiants finalistes peuvent ainsi choisir dans un catalogue de 28 options, des modules cliniques, permettant de développer des compétences dans un champ clinique spécifique et des modules thématiques ciblant l’approfondissement d’une thématique pertinente pour les soins.

Si l'accompagnement des étudiants vers la réussite est important, notre mission au niveau bachelor est aussi d'intégrer les savoirs scientifiques spécifiques à la profession.

Les soins infirmiers sont une discipline donc une science à part entière et pas seulement un art. La bonne pratique ne peut pas se contenter de s'expliquer par l'empirisme mais doit aussi être ancrée dans une bonne référence et méthodologie scientifique.

Comment HESAV relève-t-elle le défi de mettre sur le marché des professionnels de soins infirmiers autonomes, compétents, sécurisants et confiants qui fondent leurs interventions sur la preuve scientifique?

Une pédagogie active, partant d'une analyse conceptuelle et intégrant davantage théorie et pratique en est une des clés essentielles. Dans le même module, l'étudiant travaille la théorie des soins, est confronté à des situations emblématiques inspirées de la réalité clinique et exerce l'intervention infirmière vis-à-vis de ces situations dans des laboratoires de pratique et de simulation. Ce travail d’intégration, en partant d’objectifs pédagogiques précis et en se référant aux expériences des étudiants dans leur formation pratique, met en relation la réalité complexe de la pratique et le développement des compétences. Elle est très appréciée par nos étudiants.

Dans la mise en œuvre de ces modules cliniques, nous vérifions la pertinence des cas emblématiques avec les experts cliniciens et les praticiens formateurs, nous  utilisons, en collaboration avec nos chercheurs, les résultats de la recherche et nous développons l’enseignement de l’examen clinique, avec la participation des étudiants de la faculté de médecine.

Nous comptons appliquer cette même stratégie pédagogique dans la formation en emploi qui débutera en septembre 2015.