L’année 2011 a vu la filière poursuivre son développement et sa croissance de manière tout à fait satisfaisante : augmentation du nombre d’étudiantes et de collaborateurs, réalisation des différentes missions de l’institution dévolues à la filière.

Deux évènements méritent d’être relevés pour 2011 : la participation de la filière au congrès de l’ICM (International Confederation of Midwifes) à Durban, et la publication par la Fédération suisse des sages-femmes de recommandations de bonnes pratiques (guideline) élaborés par une équipe incluant une professeure de la filière. Le congrès triennal de l’ICM a vu les communications de trois collaboratrices retenues. Parmi elles, une communication relative à l’utilisation de la simulation dans l’enseignement. L’intégration de la simulation dans l’enseignement proposé par la filière s’est développé de manière ciblée et avec succès. Elle a également fait l’objet d’une autre communication au congrès de la Swiss Conference on Standardized Patients and Simulation in Health Care. L’utilisation de patientes simulées dans le contexte de la consultation de grossesse a suscité beaucoup d’intérêt et démontré sa pertinence dans le cadre du programme de formation.

Les bonnes pratiques édictées au plan national par la Fédération Suisse des sages-femmes ont été élaborées conjointement par HESAV, la haute école de Berne, et l’institut de psychologie de l’université de Bâle. Elles concernent le dépistage et le conseil en matière de consommation de tabac et d’alcool avant, pendant et après la grossesse, et proposent des interventions pour le conseil et le soutien auprès des femmes concernées par cette problématique. Il s’agit d’un problème de santé publique important, la prévention étant un rôle clé de la sage-femme.

D’autres communications et posters ont également été présentés dans différents congrès, montrant le dynamisme des collaboratrices de la filière. Cette reconnaissance nationale et internationale des activités de la filière a été une source de grande satisfaction et de fierté.


 

 



Nadine Oberhauser

Doyenne de la filière Sage-femme