HESAV

Recherche & Développement

Nov 16, 2016

Choix atypiques de formation professionnelle

Séverine Rey (HESAV) et Mélanie Battistini (UNIGE) ont récemment publié, dans la revue Éducation et socialisation, un article intitulé "Chassez les stéréotypes, ils reviennent au galop ! Choix atypiques de formation professionnelle et différenciation des groupes de sexe".
Plus d'informations

Référence :
Rey, S., Battistini, M. (2016). Chassez les stéréotypes, ils reviennent au galop ! Choix atypiques de formation professionnelle et différenciation des groupes de sexe ». Éducation et socialisation42.

Résumé :
Les choix de formation restent fortement marqués par l’appartenance sexuée. A partir des données produites dans une recherche qui portait sur les choix atypiques de formation, en fonction du sexe, dans le cadre de la formation professionnelle de degré tertiaire en Suisse romande, nous interrogeons le vécu des individus ayant fait un tel choix (des femmes dans le domaine de l’ingénierie, des hommes dans celui de la santé). Nous nous intéressons ici d’une part aux réactions que leur présence suscite de la part de leurs camarades, des enseignant·e·s et du monde professionnel. D’autre part, nous étudions les stratégies mises en place par les minoritaires pour s’intégrer dans leur filière de formation et secteur de travail. Malgré la possibilité qu’offrent les choix atypiques de remettre en question les normes de genre, nous observons une recomposition des groupes sexués et une différenciation des individus en fonction des catégories de sexe.

En lien avec leur publication, revivez leur intervention à la RTS-La Première qui a eu lieu le mercredi 23 novembre 2016, dans l’émission « Tribu ». Cette émission, intitulée "L'escalator de verre", était ciblée sur les hommes dans des professions féminisées.


RTS_La_PremièreÉcoutez leur interview