HESAV

Feb 15, 2013

Leçon inaugurale de la Prof. Anne-Sylvie Ramelet

De nationalité suisse par naissance et australienne par son parcours professionnel, Anne Sylvie Ramelet est née en 1969. Après avoir obtenu un diplôme de soins infirmiers en hygiène maternelle et pédiatrie (1991) et un certificat de capacité en soins intensifs (1995) à Lausanne, elle quitte la Suisse pour l'Australie où elle poursuit sa formation à la Curtin University of Technology de Perth. Dans le domaine émergent que sont les sciences infirmières, elle enchaîne Bachelor (1997), Master - Honours Degree (1998) et Doctorat en sciences infirmières (2006), avant d obtenir un poste de collaboratrice scientifique au Princess Margaret Hospital et à l'University of Western Australia de Perth.

De retour à Lausanne en 2008, Anne-Sylvie Ramelet est nommée professeure HES à HESAV au moment où les sciences infirmières font leur entrée à l'UNIL avec la création de l'IUFRS un an plus tôt. La collaboration avec cet Institut s'enclenche très rapidement et la chercheuse se voit nommée, parallèlement à ses fonctions à HESAV, professeure invitée de l'UNIL, puis maître d'enseignement et de recherche de type 1 en 2010, avant sa nomination comme professeure associée en juin 2012. La recherche scientifique constitue le moteur des contributions d'Anne-Sylvie Ramelet, notamment avec le suivi de nombreux étudiants en master et doctorants. Son expérience des équipes pluridisciplinaires, le réseau international qu'elle a su créer et sa capacité à diriger des projets de recherche clinique d'envergure sont de véritables atouts.

Ses recherches se concentrent sur deux thématiques. La première concerne l'évaluation de la douleur chez les personnes non-communicantes, plus particulièrement chez les personnes nécessitant des soins intensifs. Le développement et l'efficacité des interventions infirmières en soins pédiatriques constituent un deuxième axe de recherche.

La nomination d'Anne-Sylvie Ramelet  s'inscrit non seulement comme un indice de sa productivité scientifique et de l'excellence de ses travaux, mais également comme une réponse aux défis que doit relever la recherche en soins. Au vu de l'augmentation des situations critiques, complexes ou chroniques, y compris en pédiatrie, spécialité d'Anne-Sylvie Ramelet, la recherche en sciences infirmières est appelée à jouer un rôle-clé dans l'optimisation et l'amélioration des soins à venir.

Sa Leçon inaugurale s'intitule "La douleur sans mots: un dialogue difficile avec les soignants".

Celle-ci aura lieu le mercredi 27 février 2013, à 17h, à l'Auditoire Mathias Mayor, CHUV.

Voir le carton d'invitation